Tests moléculaires: Devrais-je commander une analyse diagnostique ou une mutation connue? [Pleins feux sur l’utilisation]

Depuis 2012, nous publions un Focus sur l’utilisation dans chaque numéro du Communiqué. Chaque Spotlight offre une vue rapide des meilleures pratiques de gestion de l’utilisation en action. Ce projecteur est à partir de janvier 2013.

Aperçu

Une erreur d’ordre commune parmi les tests moléculaires consiste à commander un test de diagnostic lorsqu’un test de mutation connue est indiqué, et vice versa. Mayo Medical Laboratories propose des tests pour diagnostiquer la maladie ou déterminer si une anomalie génétique déjà identifiée est présente chez un membre de la famille.Situation

Une erreur d’ordre commune parmi les tests moléculaires consiste à commander un test de diagnostic lorsqu’un test de mutation connue est indiqué, et vice versa. Pour expliquer, une catégorie de tests moléculaires identifie des anomalies génétiques inconnues. Cela peut être fait par une variété de méthodes de laboratoire, y compris la réaction en chaîne de la polymérase (PCR), le séquençage des gènes, et d’autres. Dans ces situations, le patient présente un ensemble de résultats cliniques et de laboratoire qui suggèrent une certaine anomalie génétique et le laboratoire effectue des tests pour déterminer si une anomalie génétique est présente.

Une autre catégorie de tests moléculaires survient lorsqu’une anomalie génétique spécifique a déjà été identifiée dans l’ADN d’un individu. Le laboratoire effectue alors des tests ciblés pour déterminer si cette anomalie d’ADN spécifique précédemment identifiée est également présente dans l’ADN d’un membre de la famille. Les tests de ce second type comprennent l’expression « mutation connue » dans leur nom de test Mayo Clinic.

Maladie de Wilson

Pour illustrer, considérons la maladie de Wilson. Cette maladie est un trouble autosomique récessif principalement caractérisé par un dysfonctionnement hépatique et des manifestations neurologiques résultant de l’incapacité du corps à excréter l’excès de cuivre. Les patients atteints de la maladie de Wilson présentent souvent une diminution des taux sériques de céruloplasmine et de cuivre sérique ainsi qu’une élévation de l’excrétion urinaire du cuivre et de la concentration hépatique en cuivre. Si elle n’est pas traitée, la maladie de Wilson peut entraîner une insuffisance hépatique, des lésions cérébrales graves et même la mort.

Pour les patients présentant des symptômes cliniques et / ou des signes biochimiques de la maladie de Wilson, des tests de diagnostic sont disponibles (WDMS / Wilson Disease, Mutation Screen). Ce test comprend le séquençage complet du gène ATP7B associé à la maladie de Wilson. Une fois les mutations identifiées, les tests de mutation connue (WDKM / Wilson Disease, Known Mutation) peuvent évaluer les mutations spécifiques d’autres membres de la famille pour déterminer le statut de porteur ou exclure un diagnostic de maladie de Wilson. Lorsque des mutations familiales ont été identifiées, le test de mutation connue pour d’autres membres de la famille est moins coûteux et plus informatif que le séquençage complet.

Néoplasie endocrinienne multiple de type 2 (MEN2)

Le test de néoplasie endocrinienne multiple de type 2 (MEN2), qui est un syndrome autosomique dominant caractérisé par des tumeurs de plusieurs glandes endocrines différentes, y compris le carcinome médullaire de la thyroïde, est également fréquemment mal coordonné. Pour les patients suspects de MEN2, Mayo Medical Laboratories offre un test diagnostique (écran de mutation MENMS / néoplasie endocrinienne multiple de type 2 (2A, 2B, FMTC)).

Le test de mutation connue est disponible lorsqu’une mutation MEN2 a été identifiée chez un membre de la famille affecté. Le test de mutation connue est utilisé pour évaluer d’autres membres de la famille pour une mutation familiale spécifique (MENKM / Mutation connue de néoplasie endocrinienne multiple de type 2 (2A, 2B, FMTC)). Les tests de mutation connue sont très axés sur la mutation identifiée précédemment. La mauvaise organisation de ces deux tests est si fréquente que Mayo Medical Laboratories appelle régulièrement pour confirmer chaque commande. Dans une revue récente des ordonnances d’un mois, 40% des tests ont été classés incorrectement, soit le test de dépistage ordonné lorsqu’une mutation connue était disponible dans la famille du patient, soit le test de mutation connue ordonné lorsque le test de diagnostic était indiqué.

Résumé

En résumé, pour de nombreuses maladies génétiques, Mayo Medical Laboratories propose des tests pour soit diagnostiquer la maladie, soit déterminer si une anomalie génétique précédemment identifiée est présente chez un membre de la famille. Les tests de mutation connue sont très ciblés et peuvent ne pas fournir les informations souhaitées lorsqu’ils sont commandés de manière inappropriée. D’un autre côté, lorsqu’une mutation a été précédemment identifiée chez un membre de la famille affecté, un résultat de test de mutation connue peut être prédictif ou diagnostique pour ce trouble spécifique. Le résultat peut également être obtenu plus rapidement et à une charge inférieure à celle de son homologue de diagnostic. Comprendre ces distinctions est important lors de la commande de tests moléculaires.