Proposition de retrait du diclofénac vaincu

Une proposition de non calendrier certaines préparations de diclofénac a été rejetée par le Comité consultatif sur la planification des médicaments, tandis qu’une nouvelle entrée S3 a été créé pour le naproxène.

La proposition sur le dicofénac demandait que les préparations à usage cutané contenant deux pour cent ou moins de diclofénac soient exemptées de l’ordonnancement. Cela a été révélé dans les documents publiés récemment lors de la réunion de mars du comité.

Toutes les préparations dermiques contenant 4% ou moins de diclofénac sont actuellement des médicaments du tableau 2, sauf ceux contenant un pour cent ou moins de diclofénac, ou pour le traitement de la kératose solaire.

Cependant, le délégué a noté que la solution topique à 2% de diclofénac était actuellement un médicament sur ordonnance aux États-Unis et a convenu avec le Comité que la formulation n’était pas disponible pour une utilisation communautaire plus large, il y avait un manque de preuves de sécurité et il s’agissait d’un schéma posologique différent du produit actuel, « donc l’accès d’un pharmacien est approprié. »

Le comité a également décidé de faire une nouvelle entrée à l’annexe 3 pour le naproxène.

L’entrée s’applique au naproxène sous une forme posologique à libération modifiée de 600 mg ou moins de naproxène par unité posologique en boîtes de 16 ou moins, lorsqu’il n’est pas étiqueté pour le traitement des enfants de moins de 12 ans.

Le proposant avait demandé que ces produits soient classés en S2, mais le comité et le délégué ont statué que «l’avis du pharmacien est justifié» alors que les professionnels de la santé et les consommateurs se familiarisent avec cette formulation posologique, comme l’ont soutenu deux mémoires publics reçus par le Comité.

« L’avis d’un pharmacien est nécessaire pour s’assurer que les patients utilisent la dose efficace la plus faible pendant la plus courte période de temps », a déclaré la décision.