Les nourrissons devraient-ils subir un test de cholestérol élevé?

Les enfants aussi jeunes que 15 mois devraient faire tester leur taux de cholestérol, ont rapporté plusieurs sources d’information aujourd’hui. Les niveaux de cholestérol doivent être vérifiés pour déterminer si elles ont une condition génétique qui conduit à des niveaux élevés de cholestérol. La maladie, l’hypercholestérolémie familiale (HF), affecte environ 110 000 personnes en Grande-Bretagne et ne semble pas être détectée dans 90% des cas. Les reportages ont ajouté que les adultes âgés de 20 à 39 ans atteints de cette maladie courent 100 fois plus de risques de mourir d’une maladie coronarienne que ceux qui en sont dépourvus.

Ces rapports sont basés sur une étude, qui a rassemblé les résultats de toutes les études disponibles sur FH pour déterminer le meilleur âge cible pour dépister la maladie.

En raison des coûts liés à la mise en place d’un programme de dépistage de la population, de nombreux facteurs sont pris en compte avant d’être approuvés. Ceux-ci incluent la considération du nombre de personnes affectées par la condition et si sa détection tôt fera une différence significative. Le dépistage de la FH est un sujet de débat en ce moment parce que les patients sont généralement détectés par hasard ou par des tests opportunistes. Le «dépistage en cascade», dans lequel les parents de ceux qui en sont porteurs sont également testés en cascade, est une méthode suggérée. Cette dernière étude contribue à une autre stratégie de dépistage potentiel pour un examen attentif.

D’où vient l’histoire?

Le Dr David Wald et ses collègues de l’Institut Wolfson de médecine préventive de Barts et de la London School of Medicine and Dentistry ont mené la recherche. Leur étude, qui a été publiée dans le British Medical Journal, n’a reçu aucun financement externe.

Quel genre d’étude scientifique était-ce?

Il s’agissait d’une revue systématique et d’une méta-analyse étudiant à quel âge les différences de taux de cholestérol entre les personnes avec et sans le trouble génétique hypercholestérolémie familiale sont les plus élevés. La théorie des chercheurs est que cette connaissance aiderait à déterminer à quel âge il serait préférable de dépister la population pour l’HF.

La littérature scientifique publiée jusqu’en mai 2006 a été étudiée pour des études qui ont examiné les niveaux de cholestérol chez les personnes avec et sans FH. Ils incluaient seulement des études qui incluaient au moins 10 personnes, qui ne prenaient pas de médicaments hypolipidémiants.

Ils ont séparé les personnes en six groupes d’âge, du nouveau-né à 60 ans et plus, et ont comparé la distribution du taux de cholestérol chez les personnes atteintes du trouble génétique FH (les cas) à celles sans (les contrôles) pour chaque groupe d’âge. Ils ont ensuite examiné ce qui se passerait s’ils utilisaient différents niveaux de cholestérol pour diagnostiquer la FH (appelée seuil de diagnostic) dans chaque groupe d’âge. En utilisant ces seuils, ils ont regardé quel pourcentage de personnes serait correctement détecté comme ayant FH et le nombre de personnes qui ont été incorrectement diagnostiquées.

Ils ont précisé que le nombre de diagnostics erronés devait être de 1% ou moins et ont identifié le seuil de diagnostic qui leur a donné ce résultat. Ils ont ensuite examiné combien de cas de FH seraient correctement détectés en utilisant ce seuil. L’objectif était de déterminer quel groupe d’âge offrait le plus haut niveau de détection tout en présentant le plus faible taux de diagnostics erronés.

Quels ont été les résultats de l’étude?

Les chercheurs ont inclus 13 études dans leur analyse, avec un total combiné de 1907 personnes avec FH et 16 211 personnes sans. Ils ont constaté que les plus grandes différences dans les niveaux de cholestérol entre ceux avec FH et ceux qui n’ont pas eu lieu chez les enfants âgés de 1 à 9 ans. Le résultat de ceci était que 88% des enfants avec la condition seraient identifiables mais le chiffre a chuté à 31% pour les nouveau-nés et à seulement 5% pour les 60 ans et plus.

Quelles interprétations les chercheurs ont-ils tirées de ces résultats?

Les chercheurs ont conclu que le dépistage de la FH en utilisant les niveaux de cholestérol sanguin est plus efficace lorsqu’il est effectué chez les enfants âgés de 1 à 9 ans. L’HF est un trouble génétique transmis du parent à l’enfant, ce qui signifie qu’une fois qu’un enfant atteint est identifié, ses parents peuvent également être examinés. Le traitement peut ensuite être offert au parent affecté.

Que fait le NHS Knowledge Service de cette étude?

L’étude était bien conçue et fiable. Il fournit des informations importantes qui peuvent aider à cibler un groupe d’âge spécifique pour le dépistage du cholestérol dans la population en général. Cependant, toute stratégie de dépistage dépend de la population à dépister et de la fréquence de la maladie dans cette population. Nous avons besoin d’études supplémentaires dans différentes populations pour tester les seuils de diagnostic qui ont été déterminés pour cette étude avant de pouvoir tirer des conclusions définitives quant à leur efficacité dans différents contextes.

La mise en place d’un programme de dépistage de la population coûte cher, et avant que ce programme ne soit mis en place, de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Les auteurs de l’étude signalent que cette méthode de dépistage répondrait à huit des dix critères d’un bon programme de dépistage, mais il faut encore étudier la rentabilité réelle et la disponibilité d’installations adéquates pour effectuer le dépistage. Il convient également de noter que ce programme de dépistage vise à détecter les personnes atteintes de FH. L’hypercholestérolémie est également un problème pour de nombreuses personnes qui n’ont pas cette maladie, mais elles ne seraient pas détectées en utilisant ce programme de dépistage.

Il est également important de se rappeler que le risque de maladie coronarienne ne repose pas uniquement sur le cholestérol et qu’il s’accompagne souvent d’une accumulation de plusieurs facteurs de risque. Si vous êtes un jeune non-diabétique, non-fumeur, de poids santé et avec une pression artérielle basse, votre risque de maladie cardiaque est susceptible d’être à l’extrémité inférieure de l’échelle malgré un taux de cholestérol élevé. Par conséquent, les journaux rapportent que la détection du cholestérol élevé chez les jeunes enfants «laisserait une épée de Damoclès pendre sur eux» n’est pas nécessairement le cas.

Sir Muir Grey ajoute …

Tous les enfants nés au Royaume-Uni sont exposés à un risque élevé de maladie vasculaire parce que, par rapport aux enfants d’autres pays, les enfants britanniques vont grandir dans une population à haut risque.

Il est déjà possible d’identifier les personnes présentant un risque très élevé de cardiopathie causée par une hypercholestérolémie familiale en contactant les proches de toutes les personnes ayant eu une crise cardiaque avant l’âge de 50 ans. Ceci n’est pas systématique actuellement.