Les médecins du Québec doivent informer leurs patients de leurs problèmes médicaux et médicaux; accidents ”

Un nouveau code d’éthique annoncé ce mois-ci par le Collège des médecins du Québec stipule que les médecins du Québec doivent informer leurs patients de tous les incidents “ ” “ accidents, ” ou “ complications ” qui se produisent pendant le traitement et qui pourraient avoir un impact substantiel sur la santé du patient. Les médecins qui ne révèlent pas de tels événements à leurs patients pourraient être passibles d’amendes ou de suspensions. Mais le code n’utilise pas le terme “ erreurs médicales. ” “ Quand on parle d’erreurs il y a une implication de négligence, ” dit le Dr Fran Gauthier Gauthier de la direction des enquêtes du collège. “ L’objectif est plutôt de permettre au patient d’être informé. Le médecin doit informer le patient dès que possible. S’il y a une question de négligence, le patient peut poursuivre. Mais ce n’est pas le but principal. Ce qui est important, c’est que le patient devrait savoir, et, deuxièmement, corriger la situation. ”